Goût de lumière - Interview d'un producteur de vins

20/12/2018

MICHEL BERRY
Responsable de site de production de vins effervescents et de Crémant de Bordeaux pour la société Brouette SAS du groupe Jaillance (26)


Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Michel BERRY, je suis responsable du site de production de vins effervescents et de Crémant de Bordeaux, pour la société BROUETTE SAS qui appartient au goupe Jaillance (26) depuis 2001. J’exerce depuis 35 ans dans l'entreprise, je suis d’abord passé par la Supply chain par différentes formations sur le vin (vinification, dégustation…).

Pouvez-vous nous en dire plus sur le goût de lumière ?

Le goût de lumière est une déviation organoleptique pouvant intervenir très rapidement suite à une exposition à la lumière, la principale problématique pour le producteur est le stockage du vin en bouteilles tirées bouchées (avant étiquetage). Je m'intéresse au goût de lumière parce que nous élaborons de plus en plus de vins rosé en bouteilles blanches.

Cela pose-t-il de réels problèmes de stockage/production ?

Les vins effervescents (Champagnes, Crémants) sont particulièrement sensibles à l'exposition à certains rayons lumineux. Le process de ces vins imposant une longue durée de stockage en box et les rend particulièrement exposés à ce risque particulièrement les vins en flacons blancs.

Quelles sont les actions que peut mettre en place au long terme un vigneron pour lutter contre le goût de lumière ?

Plusieurs solutions existent comme limiter au maximum l'exposition à la lumière par exemple avec une minuterie ou avec un film étirable noir mais qui n'est pas écologique.
Les bouteilles marron (teinte antique ou feuille morte) filtrent également mieux les rayons mais ne les protègent pas au long terme du goût de lumière.
La mise en place d'un éclairage tel que des lampes à sodium (amenées à disparaître horizon 2020) ou à LED Ambrées semble-t-il offrir une solution protectrice.

Quelles sont les spécificités de l’environnement de production et de conservation ?

La principale spécificités nous concernant est la température contrôlée mais également le process impliquant une seconde fermentation dans la bouteille, la maîtrise de la température du lieu de stockage permet la maîtrise de cette fermentation.


Sur le même sujet :